Jusqu’à la ceinture marron les grades sont donnés aux élèves par leur professeur de judo eux-mêmes , ils valorisent le travail effectué tout au long de l’année et le comportement de chaque enfant. Il y a aussi des âges plancher à respecter, même si un jeune de 10 ans mérite la ceinture marron , il ne peut de toute façon obtenir légalement la ceinture noire 1er dan à partir de 15 ans révolus selon les textes de la FFJDA !

Que signifient les couleurs des ceintures au Judo

Quelles significations données aux ceintures de judo ?

Les ceintures de couleur au judo, corresponde aux grades intermédiaires entre le débutant la ceinture blanche et la ceinture noire, elles n’existent pas dans le judo japonais, elles ont été amenées en France par Mikinosuke Kawaishi selon une méthode des élèves anglais pour différencier leur progression.

A l’origine il y avait la ceinture blanche, la ceinture noire du 1er au 5ème dan , la ceinture blanche et rouge du 6ème dan au 7ème dan et la ceinture rouge du 8ème au 10ème dan.

Que signifie les couleurs des ceintures au Judo ?

A partir de la ceinture noire c’est la commission des grades de la fédération de judo qui juge les élèves par des aspects techniques, des Katas et des randoris, les passages de grades sont extérieur au club de judo et jugés par ses pairs.


Au japon la ceinture blanche c’est la pureté et l’innocence.
La ceinture noire ,contre couleur du blanc, c’est celle du deuil, la fin de l’enfance, de l’adolescence , le début de l’âge adulte et de la conscience de soi et de son parcours, d’un but à atteindre chez les jeunes enfants, couleur de l’humilité, de la terre fertile, de la fécondité, et de la renaissance. Elle représente le passage de l’ombre à la lumière.


Au Japon, l’association du rouge et du blanc, la ceinture rouge et blanche
savant mélange de la tempérance et de l’action, représente le bonheur. Deux
couleurs emblématiques que nous retrouvons dans le symbolisme du Ying et Yang.

La ceinture rouge, l’ocre rouge, oxyde de fer, symboliquement, elle représente
la vie par son analogie avec la couleur du sang, de l’énergie, de la vitalité, du feu., dans la symbolique populaire la couleur de l’amour. Souvent décrit par les hauts gradés le don soi.

Tous les judoka ceintures noires sont égaux, l’égalité n’est pas une opposition au respect de la hiérarchie au
sens «sacré-séparé ». Les grades sont une progression par étapes qui produisent des changements d’états
reposant sur l’étude des valeurs du judo qui améliorent les qualités humaines du pratiquant.


Pour le judoka ceinture noire, cette progression repose sur la pratique fondamentale du judo que Jigoro
Kano
a défini par quatre piliers que sont le randori, le kata, le mondo et le kogi.

Le grade ne donne aucune fonction au judo, il signifie que celui qui en est porteur a la reconnaissance de
ses pairs et définit ses degrés de connaissances, en quelque sorte son cv ou son passeport judo.

Pourquoi tant de temps entre les passages de grade ?

Des temps de passages entre les différents grades pourquoi ? Le grade n’est pas uniquement une valeur
sportive ou technique, il a un impact sur le développement de l’empathie, stimule les qualités d’écoute,
encourage l’engagement pour les autres, aptitudes essentielles du progrès.

En judo la progression est la suivante :

Que signifient les couleurs des ceintures au Judo

ceinture blanche : 6e kyu ;
ceinture jaune : 5e kyu ;
ceinture orange : 4e kyu ;
ceinture verte : 3e kyu ;
ceinture bleue : 2e kyu ;
ceinture marron : 1er kyu ;
ceinture noire : du 1er au 5e dan ;
ceinture blanche et rouge : du 6e au 8e dan ;
ceinture rouge : du 9e au 10e dan ;
ceinture blanche large : choisie par certains maîtres après leur 10e dan, une manière de marquer l’accomplissement du cycle. La couleur blanche de la ceinture symbolise le fait que celui qui la détient est en perpétuel apprentissage.

Maintenant dans la plupart des clubs de judo des ceintures intermédiaires aux kyu sont instituées, à titre pédagogique :

blanche et jaune
jaune et orange
orange et verte
verte et bleue
bleue et marron