Pourquoi salue-t-on au judo 

Le salut au judo est une preuve absolue de respect que ce soit à l’endroit des professeurs, ou des partenaires. Vous en observerez à chaque rencontre ou entrainement. Mais pourquoi salue-t-on en réalité au judo ? Découvrez !

Le respect à l’asiatique

Il existe un proverbe japonais qui dit : « Les arts martiaux commencent par un salut et se terminent par un salut » et le judo ne fait pas exception à cette règle. Il est de rigueur au judo, que chaque entraînement commence et s’achève par le salut. Il s’effectue également à chaque changement de partenaire et peut ainsi être répété plusieurs fois au cours d’une même séance. Ceci étant, le salut au judo est plus qu’une formalité de base. Il s’agit d’une indispensable marque de respect à l’endroit du sensei (professeur) et des partenaires. Même le dojo peut être honoré grâce au geste du salut.

En règle générale, aucune leçon ni aucun combat dans la discipline du judo ne saurait se faire sans qu’il ne soit procédé au salut. Ceci s’explique notamment par le fait que le salut au judo est une profonde marque de bienveillance. Ajouté à cela, il représente aussi une preuve de respect et une volonté de bien faire. Le salut traduit également le souci d’un profit mutuel pour tous les participants. Et lorsque celui-ci est à l’endroit du professeur, il témoigne de la soumission des apprenants à ce dernier.

Outre le cadre des séances d’entraînement, le salut revêt la même importance en situation de compétition. Les adversaires au judo se saluent afin de montrer leur respect l’un à l’autre créant ainsi un climat plus propice à la lutte.

JudoFrance.fr

Les manières de se saluer au judo

Parmi les différentes manières de se saluer au judo, nous avons : le salut debout Ritsurei et le salut à genoux Zarei.

Le salut debout : Ritsurei

Cette façon de saluer consiste pour le judoka à plier le haut de son corps à 30 ° en gardant les talons joints et le regard orienté en avant. Ses mains doivent être disposées sur la face externe de ses cuisses.

Cette forme de salut dure trois secondes et s’échange entre partenaires.

Le salut à genoux : Zarei

Pour exécuter ce salut, le judoka initialement debout, se met sur ses deux genoux en commençant par celui de gauche. Il s’assied ensuite sur ses talons puis se prosterne avant de se relever.

Cette forme de salut est celle qui s’effectue en début et fin de cours collectif.